Georges Pampidou

Avant Propos

Cette exposition est une invitation.
Une invitation à porter un regard singulier, et peut-être nouveau,
sur l’homme intime et sur le grand Chef d’État que fut Georges
Pompidou, quarante cinq ans après sa disparition le 2 avril 1974.

 

 Cette démarche venue d’un Député de 33 ans, dont la génération est bien éloignée de Georges Pompidou, pourrait surprendre. Deux personnages ont compté dans l’enracinement de mon engagement politique : Jacques Chirac et Georges Pompidou.

Ces deux personnages sont profondément liés. Avec Georges Pompidou, j’ai le bonheur d’avoir la terre lotoise en commun. Georges et Claude Pompidou étaient amoureux du Lot. J’en suis, à mon tour, un Député heureux et amoureux. Georges Pompidou, sa personnalité, son action et la trace qu’il a laissé dans notre histoire politique, sont sous-estimés.

Georges Pompidou était la France ; il vivait la France ; il sentait la France ; il savait guider la France et les Français. Georges Pompidou donnait du sens à chacune de ses déclarations, à chaque décision politique. Il a toujours conduit les Français, sans jamais les écraser de sa culture, sans jamais leur donner ou faire la leçon. En les respectant et les considérant.

Cette exposition veut porter sur Georges Pompidou une lumière nouvelle : la lumière du doute et de l’humilité. Découvrir Georges Pompidou, c’est à mes yeux découvrir la place du doute dans la construction d’une personnalité politique. Ce doute et l’humilité, qui en est l’expression publique, sont des qualités politiques.

Le doute a été un compagnon de route pour Georges Pompidou, depuis sa jeunesse, en passant par les heures de ses grands choix politiques, pour terminer par sa mort.

 

Doute face à l’ambition ; doute face au sens de la Politique ; doute face à l’art et la poésie ; doute face à l’économie ; doute face à l’Histoire, face à la Justice des Hommes ; doute face à l’équilibre des pouvoirs ; doute face à la technique ; doute face à la fidélité au Général de Gaulle ; doute face à la vie, face à la mort.

 

Ce doute pourrait apparaître comme une faiblesse en politique. Au contraire, c’est un doute qui fonde, solidifie, charpente Georges Pompidou. Ce doute et cette humilité ne sont, sans doute, pas pour rien à la trace qu’il a laissé dans notre Histoire politique. Le travail sur cette exposition a débuté il y a plus d’une année.

Aujourd’hui, parcourir ces manuscrits, revoir ces images et relire ces discours pompidoliens, trouve une actualité nouvelle. Manquer de doute et d’humilité est un des pires poisons de l’exercice du pouvoir. Redécouvrir Georges Pompidou, c’est réhabiliter le doute en Politique et c’est lutter contre le règne funeste des certitudes.

 

Aurélien Pradié

Député du Lot.

 

Remerciements

Remerciements au Professeur Alain Pompidou, qui a su transmettre héritage et passion familiale;

Remerciements à l’Institut Georges Pompidou, pour ses précieuses ressources;

Remerciements à Michael Miguères.

 

Préface du Professeur

Alain Pompidou.

Une vie

1911
Naissance à Montboudif
1925
Études au lycée lapérouse d'albi
1928-1931
Études en classes préparatoires littéraires au lycée pierre-de-fermat de Toulouse puis à paris au lycée louis-le-grand aux côtés de léopold sédar senghor et d'aimé césaire.
1931
Entrée à l'école normale supérieure
1934
Reçu à l'agrégation de lettres
1935 -1938
Professeur au lycée Saint-Charles à Marseille
1938 - 1946
Professeur au lycée Henri IV à paris
1939 - 1940
Mobilisé au 141ème régiment d‘infanterie alpine
1944 - 1946
Chargé de mission au cabinet du général de Gaulle
1946
Maître des requêtes au conseil d'état et de maître de conférences à sciences-po
1948
Chef du cabinet du Général de Gaulle
1953
Débuts à la banque Rothschild

Chapitres

Contact

  • 93 rue Caviole
    46000 CAHORS
  • 05.65.30.22.87
  • secretariat.pradie@gmail.com

En partenariat avec
l’Institut Georges Pompidou

 

En cliquant sur le bouton envoyer ci-dessous, j'autorise le site expo-Pompidou.fr à me contacter de façon personnalisée à propos de ses services pour améliorer mon expérience. Vos données personnelles ne seront jamais communiquées à des tiers.