L’ENRACINEMENT

Voyage officiel en Loraine

Voyage officiel en Loraine.  (15 Avril 1972)

« Homme de terre, il l’était au plus profond de lui-même. Elu, en 1968, dans son département d’origine le Cantal, il avait déjà choisi le Lot pour s’y ressourcer loin du tumulte et du bruit. Cette caractéristique essentielle de son personnage n’en faisait nullement, comme on a trop voulu le dire, un conservateur : il était un homme de terrain et avait donc le goût du concret.
Son ambition ( réussie) de faire de la France une puissance industrielle illustre de façon éclatante la façon d ont il sut concilier son enracinement terrien et sa culture qui l’amenèrent à encourager simultanément la création, l’invention, l’initiative, qu’elles s’appliquent à l’entreprise ou à l’art».

André Fanton dans «Pompidou, 20 ans après

«une double facette de sa personnalité : un homme solide sur lesquels les Français peuvent compter m ais aussi «un Français comme les autres», (qui utilise «l’eau de pluie recueillie dans la citerne de la ferme» quercynoise), qui déroule une vie, avec des faiblesses que tout le monde comprend. Certains reportages vantent la décoration de sa maison lotoise précisant que les « matériaux b ruts, bois et pierre, prédominent, conformes au goût de ce petit fils de terrien qui aime la France de la ruralité». Pompidou était de ces grands bourgeois installés qui avaient besoin de se retrouver face à eux-mêmes, dans le calme et la nature». 

André Décup, La Vie Quercynoise, 18 Mai 2014.

Jean-Paul Domerg

Jean-Paul Domerg  t.domerg@orange.fr

Georges Pampidou

« Georges Pompidou représentera pour longtemps ce que la France, son système social, son histoire, sait faire de ses meilleurs enfants, pour leur promotion personnelle et pour le bien du pays. En effet, quelle destinée pouvait a voir ce jeune garçon à Montboudif pour mettre sa vie au service du pays? C’est la force de notre organisation nationale de savoir trouver les meilleurs parmi nous, les encourager, les guider et les amener aux responsabilités les plus élevées».

Jacques Godfrain, ancien député, dans «Pompidou, 20 ans après